Visite chez JMF Audio

Et au milieu coule une rivière

Les Vosges sont un massif montagneux dont est tiré le nom d'un département français rattaché à la région Lorraine. Des forêts, des lacs et des villes dans les vallées. Le bois est la première activité des Vosges. Les hivers sont généralement bien enneigés et malgré l'altitude modeste on y trouve des stations de skis.

 

Pour aller chez JMF audio à Anould, j'ai pris l'autoroute de Bale en direction de Strasbourg, puis à Colmar j'ai obliqué vers la gauche, vers le relief.

Une fois quitté les vignes d'Alsace on s'enfonce dans la montagne et la route devient plus difficile.

Le GPS me guide vers la petite zone industrielle de Anould et sur un panneau indicateur je reconnais le sigle de la façade de mon ampli. On y est.

Impossible de passer par un autre chemin si vous voulez écouter un système JMF Audio en Europe. Il n'y a aucun distributeur en Europe. 

Le show-room et l'unité de production sont situés dans un bâtiment caché dans cette petite ville des Vosges. Pourtant des gens viennent du monde entier pour une écoute ou pour comparer leur matériel à la production locale. La vente se réalise en direct sans intermédiaire. 

Que vient-on chercher ici et que peut-on y découvrir ?

Bien sûr je ne suis pas arrivé à l'improviste ce vendredi et de 9 heures à 17 heures rien n'a été laissé au hasard.

Je suis reçu par Laurent Fusilier avec qui je discute quelques minutes devant un thé de ce qui fait la spécificité de la marque. Plusieurs grands bureaux dont certains sont remplis d'instruments de mesure sont séparés des zones de fabrication par un long couloir. On traverse ensuite une salle avec quelques machines outils pour le prototypage de petites pièces mécaniques. Puis un autre couloir dessert les salles d’écoutes.

Habituellement on fait un tour de l'unité de production puis l'écoute mais aujourd’hui le programme est modifié car M. Jean-Marie Fusilier, le fondateur de la société, ne pourra vraisemblablement pas être présent l'après midi et il tient à partager ces moments d'écoute avec ses visiteurs.

Le voilà qui nous rejoint puis son autre fils Arnaud. L'équipe à la tête de JMF audio est au complet. 

Laurent, Jean-Marie et Arnaud dans la salle multicanal HC

La marque, la famille JMF audio

Par terre, mon oeil est attiré par d'anciennes versions des amplis HQS. Le premier à avoir été fabriqué le 2400 et les blocs monos HQS 3200 qui ont fait la légende de la marque. Ces blocs viennent juste d’être retirés d'un studio d'enregistrement après plus de vingt ans de service. Plus haut sur une grand étagère, des transducteurs de grave maison de 40 cm de diamètre. Une trentaine d'années séparent ces deux réalisations mais une seule identité bien spécifique les unit. Il s'agit de produits uniques par leur conception générale, conçus et réalisés dans les Vosges et sans compromis. 

Des pièces historiques

Les premiers amplis sont nés de l'invention de Jean-Marie Fusilier au début des années 80. ils étaient destinés à son usage personnel. À cette époque son frère, Daniel Fusilier, construit des consoles de mixages sur mesure et des systèmes de sonorisation et prend à son compte de fabriquer ces premiers amplis sur les schémas de Jean-Marie. D'où le sigle JDF sur les premières productions avec un D pour Daniel.

 

C'est là que la légende se construit sur l'avis de professionnels dans les studios d'enregistrement et que les blocs HQS 3200 sont fabriqués pour répondre à un cahier des charges bien précis : piloter et maitriser de grands moniteurs de studios haut rendement avec des régimes de crête pouvant aller jusqu'à 130dB! Retrouver cette dynamique et cette énergie est selon M. Fusilier une contrainte imposée par les chefs d'orchestre ou les rock stars lors des sessions d'enregistrement ou de mixage.

 

La réunion de Tom Hidley et de Shozo Kinoshita qui vont promouvoir ces amplis dans le monde fermé des grands studios finit de faire grandir la réputation mondiale de cette marque. En 1994 JDF arrête son activité et la fabrication des amplis est reprise par Jean-Marie Fusilier. C'est une période de service à la seule adresse de la clientèle professionnelle et de quelques passionnés avertis. En 2004 les deux fils de Jean-Marie Fusilier intègrent la société.

 

Laurent Fusilier est en charge du développement électronique, notamment des produits numériques et des filtres actifs. Arnaud Fusilier, lui, a pour terrain d'action le développement d'un système d'enceintes propre à la marque. 

l'atelier principal

A la une...

A suivre...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE