PSI Audio Factory Tour à Yverdon

Bienvenue à l'usine

Chers lecteurs

 

Je vous écris de l’usine PSI AUDIO (fabricant d’enceintes professionnelles), à Yverdon-Les-Bains, Suisse. J’y ai passé un moment excellent en compagnie du Directeur général M. Alain ROUX. Il fait très chaud aujourd’hui (25 juillet 2013) et il aura fallu trente minutes de moto pour rejoindre l’usine depuis la gare de Lausanne.

M. Roux est un ingénieur de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) et dirige RELEC SA depuis 30 ans, société dont dépend la marque PSI AUDIO. L’accueil est très chaleureux et il nous guide dans l’usine de poste en poste.

La salle d’usinage contient plusieurs machines outils, pour fabriquer ou modifier des petites pièces en métal ou en plastique selon les besoins de la production courante ou du prototypage. La zone de montage électronique où chaque connecteur, carte ou câble est serti ou soudé à la main. Des postes de bobinages pour des transformateurs, des selfs ou des bobines mobiles sur mesure. On fabrique ici aussi des modules pour sismomètre ; la maison tient à conserver ce savoir faire. Quand une pièce n’existe pas ou ne satisfait pas aux tolérances requises il y a tout sur place pour la réaliser avec les exigences très élevées que s’est imposée la société. Je comprends vite que les mots « Résignation » et « Compromis » ne font pas parti du vocabulaire de l’entreprise. C’est assez souvent le cas du Swiss Made par ailleurs.

zone de montage electronique
stockages

Nous passons devant de grandes étagères où s'étalent les caisses des enceintes, fabriquées à quelques centaines de mètres par une entreprise partenaire à l'aide de machines CNC. Des centaines de transducteurs de divers diamètres y sont aussi rangés, ils sont soit réalisés sur cahier des charges par un fabricant, soit finis et modifiés dans l'usine PSI AUDIO, ou bien comme le tweeter de l'enceinte A-25 fabriqués sur place.

caisses en attente d'être equipées

A la une...

A suivre...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE