Munich High End 2016

 

Une fois de plus le Munich High End aura fait l'etonnement de l'équipe d'Audiophile Magazine venue pour cette édition 2016. 

Par sa taille mais aussi par le coté completement eclectique de ce qu'on peut y voir il s'agit d'une réunion d'audiophile vraiment à part. Là où les salons français font dans le convenu ici c'est chaque année la surprise. Impossible d'imaginer quelles seront les tendances du salon avant d'y être. Difficile ensuite d'en tirer une seule ligne directrice tant cela part dans tous les sens. 

 

Plusieurs directions cependant pour le cru 2016 :

- La venue d'année en année de plus en plus importante des marques américaines avec cette fois pas moins de 7 grandes démonstrations sur la base d'enceintes Wilson Audio.

- La multiplication des sources analogiques. La part du vinyle dans les présentations grimpe en fleche, de même que les bandes magnetiques. Quant aux serveurs Melco, on les cache poliment sous le meuble, dématerialisation est un gros mot en Allemagne. La présentation en première mondiale des nouvelles platines et pré-phono Mobile Fidelity ici plutot qu'aux Etats Unis en dit long. Il est bien possible que  la cassette audio soit mise en avant l'année prochaine. La seule usine de fabrication de cassettes pré-enregistrées a vu son activité doubler l'année dernière, alors pourquoi pas ? Nous verrons en 2017.

- Enfin, pléthore de casques et de solutions d'amplification spécifiques qui deviennent de moins en moins nomades, vu la taille des objets. 

 

 

Wilson Audio Sasha
une platine vinyle dans la moyenne du salon
Nouvelle Mercedes classe E

JMV: Parmi les choses amusantes et que j'ai bien aimées cette année, c'est cette demonstration du système Burmester, proposé en option à 5800 euros chez Mercedes, avec une vingtaine de HP et un subwoofer. Le tout se règle à partir du grand panneau d'information central avec divers modes 3D plutôt convaincants. 

Pour une option Mercedes, j'ai trouvé cela raisonnable et l'ambiance à bord était trés agréable, avec un son  dynamique et enveloppant. 

Panneau de porte arrière

YPSILON + Wilson Audio

JMV: Le stand Ypsilon avait reçu notre "best sound of show" l'année dernière. Honneur donc au médaillé. 

Cette année, et malgré une prestation de qualité, il ne recevra pas cette récompense de nouveau. Pour moi, la faute à des tout nouveaux blocs de puissance et surtout à la présence d'enceintes Wilson Alexia qui n'avaient clairement pas les qualité des enceintes de l'année dernière. Que ce soit sur cd ou sur vinyle, la magie n'a pas opéré de nouveau. 

JC: La démonstration du stand Ypsilon reste néanmoins celle la plus réussie parmi les nombreuses mettant en oeuvre des enceintes Wilson Audio cette année. A rappeler également que les nouveaux monstres de chez Ypsilon sont sortis de l'atelier une semaine avant le salon. Rodage sans aucun doute à peaufiner !

AVANT GARDE

Ampli et préampli Avant Garde
Avant Garde Zero one en version bronze
Zero one

JMV: Sans surprise le stand Avant Garde etait à sa place avec une démonstration plutôt sous-dimensionnée par rapport aux années précedentes. La finition de ces produits me laisse toujours réveur et leur ampli integré est superbe. 

JC: Les électroniques Avant Garde sont toujours très agréables à l'écoute. Une des meilleures propositions en matière d'amplification dans ce niveau de budget à mon avis...

En bas, les nouvelles Uno XD qui affichent une sensibilité de 107 dB à 18 Ohms et des woofers actifs. Les membranes des HP ont été par ailleurs améliorées.

LEEDH

Membrane de la LEEDH E2 Glass

JMV: Best sound of Show très clairement. Avec un système minimaliste PC portable vers DAC MSB puis amplificateur maison prototype, une paire de LEEDH E2 Glass et deux caissons de basses actifs LEEDH, Gilles Millot a réussi à remplir la grande salle de démonstration d'un son vraiment étonnant. 

Le filé des notes, le placement de la très grande scène sonore qui reste trés stable selon la zone d'écoute, mais aussi des capacités dynamiques remarquables. Nous avons eu le privilège d'une session privée qui laissera un grand souvenir. Notre éditeur en chef a vu juste en nous promettant le meilleur. 

Cette enceinte révolutionnaire fait usage de membranes en verre de l'epaisseur d'une feuille de papier. C'est une première mondiale. Bravo

MOBILE FIDELITY

MOFI Ultra deck

JMV: Arrivée de Mobile Fidelity sur le marché des platines vinyles. Si j'en parle ici, c'est que je trouve que cela va bien avec l'offre de Mobile Fidelity qui propose des rééditions à partir de bandes master originales dans une demarche totalement en phase avec ce qu'on attend du vinyle, (c'est-à-dire ne jamais passer par une étape de production numérique). Deux modèles de platines conçues par Allen Perkins de Spiral Groove, la Studio Deck environ 1100 euros et la Ultra Deck à 2000 euros avec cellule. 

Et puis des préamplis phonos miniatures MM ou MC dessinés par Tim de Paravicini dans les 400 euros pièce...

Entrainement par courroie, plateau en Delrin et un look moderne sans ostentation qui m'a fait craquer. 

 

APERTURA METAXAS

JMV :  Ambiance de carnaval étrange et inquiétant chez Apertura. Les nouveaux amplis Metaxas montrent que les machines outils peuvent faire vraiment n'importe quoi. 

JC : Joli moniteur que cette Kalya. A signaler qu'Apertura distribue donc Metaxas ainsi que les très attendues électroniques de chez CH Précision !

Amplis METAXAS

JBL MARK LEVINSON

JC : Harman présente un grand nombre de nouveautés à venir d'ici la fin de l'année chez Mark Levinson, dont le modèle 534 (amplificateur de puissance de 250 W sous 8 ohms travaillant en classe A glissante), le préamplificateur modèle 523, et le modèle 519 (streamer, lecteur CD et DAC). 

Modèles 523 et 519

CESSARO

JC : Elles sont très élégantes ces enceintes Cessaro Gamma I avec des pavillons laqués chocolat. Drivées par les très sélectives électroniques Ypsilon - Cessaro, elles étaient malheureusement très à l'étroit, développant une image stéréo assez déstructurée. On espère pouvoir écouter ces maillons d'exceptions dans de meilleures conditions l'année prochaine. 

MAGICO CONSTELLATION

JC : Les Magico S5 MK2 et les électroniques Constellation. Alon Wolf était aux manettes comme bien souvent lors des manifestations importantes. Un joli setup pour un résultat très propre et rigoureux.

MARTIN LOGAN PASS LABS

JC : Le mariage Martin Logan Renaissance et amplificateurs Pass Labs ne m'a pas convaincu. Mais pas sûr que le placement des enceintes soit idéal...

WILSON McINTOSH

JC : Des Sashas acompagnées par un ensemble McIntosh pour un rendu assez coloré et peu nuancé dans le bas du spectre. Le médium aigu m'a semblé par contre plutôt bien restitué. Peut sans doute mieux faire...

AUDIODATA

JC : Une belle surprise que ces Audiodata. La marque autrichienne a renouvelé sa gamme et hissé ses ambitions dans le haut de gamme. Au programme : transducteur coaxial en beryllium et magnesium, woofers amplifiés, et capteurs pilotant l'excursion des haut-parleurs... Le prix est à l'avenant.

ATOLL AUDIUM

JC : Les frères Dubreuil sont présents à Munich en association avec les enceintes Audium dans un espace assez traversant avec beaucoup de passage !

TIDAL ARGENTO

TIDAL AKIRA

JC : Beauté clinique et son très (trop ?) lisse. On aimerait un peu plus de vie sur ce stand. La faute à la céramique ?

Argento et surtout Organic dévoilent de nouvelles évolutions dans la gamme des produits conçus par Ulrik Gydesen Madsen.

 

 

 

Page suivante >

A la une...

A suivre...

Muraudio : le son est partout !

Vienna Physix Diva Grandezza

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE