Bons Baisers de Munich : High-End 2015  (1 / 2)

La grande messe mondiale de la hifi et du High End 2015 a lieu comme tous les ans à Munich. Rendez-vous aujourd'hui incontournable, notre équipe sera présente pour couvrir l'évènement, avant, pendant et après...

 

Commençons donc par annoncer les nouveautés de cette grande fête. Comme d'habitude, elles sont nombreuses et dispersées puisque le seul MOC (palais des expositions munichois) ne suffit plus à héberger les exhibiteurs qui se divisent entre  festival on et off. Le off, c'est essentiellement HiFi Deluxe qui est connecté par navette au MOC et qui se développe petit à petit depuis 2009.

Commençons donc par les nouveautés en provenance de l'hexagone puisque les acteurs français répondent présent dans leur grande majorité. La French touch cette année s'illustrera par la première participation à ces manifestations d'une société assez discrète mais non moins prestigieuse : JMF Audio.

 

C'est une initiative assez inhabituelle pour la société vosgienne de venir démontrer ses produits en dehors de ses propres locaux à l'acoustique complètement maîtrisée. Le professionalisme de la famille Fusilier permettra sans aucun doute de se distinguer parmi la masse des exposants et donnera sans doute envie à bon  nombre de visiteurs de continuer l'expérience en allant comme Jean-Marc Villafranca écouter ce que propose de mieux JMF dans ses propres auditoriums !

En tout cas, cela fait partie des grosses nouveautés de cette édition 2015, et elle est française : cocorico !

 

Ce souci de gestion de l'acoustique a poussé JMF Audio à préférer HiFi Deluxe aux parois vitrées du MOC. Ils seront donc visibles avec un système JMF complet au Munich Marriott Hotel, Berlinerstrasse 93 - 80805 Munich.

 

JMF Audio

L'enfant terrible du digital français, j'ai nommé Vincent Brient, sera encore de la partie cette année avec pas moins de 4 salles équipées Totaldac. Celui qui vient chatouiller  les poids lourds de la conersion numérique - analogique, que sont DCS et MSB, exposera au MOC :


- salle E115 avec en drive le Totaldac d1-server et le lecteur CD Jadis Calliope, en convertisseur le Totaldac d1-monobloc, une amplification Analog Domain, et les très futuristes enceintes Göbel High End.


- salle E226 avec en drive un transport CD CEC TL0, en DAC le Totaldac d1-dual, en ampli l'Isis d4Analog Domain et les panneaux electrostatiques Silberstatic.


- salle F219 avec en drive le Totaldac d1-server, le très ambiieux convertisseur Totaldac d1-twelve, un ensemble ampli préampli de chez Engstrom & Engstrom et des enceintes Kaiser Acoustics. 


- salle E222 avec en drive un Totaldac d1-server, en conversion N/A le Totaldac d1-tube-mk2 et une amplification + enceintes badgées Voxativ.

 

 

Côté enceintes, Apertura répondra présent comme à son habitude depuis quelques années. Messieurs Yvon et Poyer présenteront le nouveau bébé de la gamme Apertura, l'Adamante. Elle s'intercale entre l'Onira (mais un peu plus petite) et l'Enigma en termes de performances.

 

Apertura exposera au MOC salle F204, Atrium 4, en partenariat avec Lumïn et Playback Design pour les sources digitales, Dr Feickert Firebird pour l'analogique, et les électroniques Aesthetix (blocs Atlas, préamplis Calypso et Rhea).

 

 

Metronome Technologie sera présent à son habitude au grand show germanique, cette fois-ci en association avec le Canadien Focus Audio et les dernières versions des enceintes FP90 et Master 2.

 

Metronome présentera au public son premier serveur audio, le "Music Center One", ainsi que son dernier lecteur CD-DAC, "Le Player", ainsi que la dernière évolution du haut de gamme des convertisseurs N/A, le "C8+", complètement compatible DSD (64 à 512).

Ils seront visibles Atrium 4 salle F222.

 

 

Trinnov Audio démontrera son préampli numérique correcteur acoustique Amethyst avec les enceintes Wilson Benesch Endeavour (fibre de carbone et aluminium), des électroniques CH Precision et une source analogique TechDAS.

 

Le Suisse CH Precision fournira à l'occasion un amplificateur A1, un contrôleur C1 ainsi qu'un transport CD-SACD D1. Les conditionneurs secteur X1 seront également de la partie.

TechDAS distributeur de Trinnov, Wilson Benesch et CH Precision, présentera la seconde version de platine LP Air Force One ("Air Force Two"), un peu moins onéreuse que sa grande soeur...

 

Les équipes de Trinnov, Wilson Benesch, CH Precision et TechDAS vous accueilleront à l'Atrium 4.2 salle F203.

 

 

Nos amis allemands seront bien sûr très représentés avec entre autres...

 

Le très discret manufacturier d'électroniques Gruensch Audiotechnik qui présentera ses produits au stand C08  du Hall 4. On pourra y admirer le raffinement de conception des préamplis Gruensch, presque aussi rares par nos contrées que les Américains Balabo ou les Japonais de Technical Brain...

 

 

Reference Line Stage MSL
Reference Phono Stage MCS

 

Le facteur d'enceintes Tidal présentera en statique son nouveau porte avion "La Assoluta", équipé en exclusivité des derniers modèles de HP Accuton à base de céramique et diamant. 2,31 mètres de hauteur et presque un demie tonne... qui dit mieux ? Ces monstres à la livrée toujours aussi raffinée seront exposés en statique. Sans doute peu de chance d'écouter ça dans les mois qui viennent, mais cela démontre bien que la démesure n'a pas de bornes...

Sera présentée également la Tidal Akira, reprenant partie des innovations du flagship pour un encombrement moindre...

 

Tidal La Assoluta
Tidal Akira

 

Tidal nous fera quand même redescendre sur terre avec un modèle plus accessible mais qui devrait être prometteur... Cela sera en tous cas pour le manufacturier sa vraie star du salon, avec l'avant première de cette nouvelle Piano G2. Tidal exposera salle F121.

 

Tidal Piano G2

 

Le fabricant AVM Audio exposera ses nouveautés connectées :

 

- INSPIRATION SD 2.2 – un préampli - DAC - lecteur réseau compact

- EVOLUTION MP 3.2 – un combo lecteur CD, lecteur réseau et DAC avec 5 entrées numériques

- EVOLUTION MP 5.2 – un combo lecteur CD, lecteur réseau et DAC avec 6 entrées numériques et un étage de sortie à tubes.

 

Ces appareils seront visibles à l'Atrium 4, salle E105.

 

AVM Inspiration SD 2.2
AVM Evolution MP 5.2

 

 

 

Le manufacturier Zellaton sera visible salle F208, Atrium 4, 2ème étage.

En espérant y trouver les très impressionnantes Zellaton Statement...

 

Zellaton Statement

 

 

 

Chez Blumenhofer Acoustics, on présentera la dernière enceinte testée par notre magazine partenaire 6moons, la Genuin FS 1 MK 2 (deux voies à base de compression et woofer de 38 cm), en partenariat avec la platine AirForce One de TechDas, les électroniques Einstein et un cablage - filtrage secteur signé Cammino.

Blumenhofer Acoustics exposera salle F224, au second étage de l'Atrium 4.

 

Genuin FS 1 MK 2

 

 

 

German Physiks présentera sa nouvelle HRS-130, évolution de la HRS-120. Le facteur d'enceintes allemand s'alliera cette année avec Esoteric autant bien pour les sources digitales que pour l'amplification analogique.

 

Le coffret de l'enceinte a été retravaillé afin d'offrir une esthétique plus moderne à la HRS-130. L'enceinte HRS-130 met en oeuvre un seul HP fibre de carbone German Physiks DDD, monté en haut du cabinet ainsi qu'un woofer rayonnant vers la base.

 

Cet ensemble pourra être écouté Atrium 4, salle F210.

 

German Physiks HRS-130

 

 

 

Lindemann misera pour cette édition sur ses all-in-one et Musicbooks qui alimenteront des enceintes passives et actives.

Lindemann accueillera le public Atrium 4, salle F211.

Pour plus de détails sur les nouveautés du catalogue Lindemann, consultez notre rubrique actualités.

 

 

 

 

 

Audio Physic dévoilera ses nouveautés au public munichois et notamment las modèles "Plus" avec la Cardeas plus +, l'Avantera plus +, la Scorpio plus + et la Classic 10. Ces modèles se répartiront entre les salles F126, F226, E126 et E114 de l'Atrium 4.

Comme c'était déjà le cas l'an passé, Audio Physic mettra l'accent sur les couleurs avec un choix de finitions et de coloris très large...

 

 

Cardeas plus +
Classic 10

Munich '15  Live !

Munich 2015 s'est révélé être encore une fois très dense cette année avec bon nombre de nouveautés.

Le but n'étant pas de faire état ici de tout ce que nous avons vu, nous nous limiterons simplement à tout ce qui nous a marqué.

 

Joël Chevassus :

 

Deux écoutes se sont détachées du lot, et à tout seigneur, tout honneur : commençons donc par la meilleure prestation de cette édition 2015, "best sound in show 2015".

 

C'est le constructeur suédois Perfect 8 Technologies et ses enceintes "The Point" associées aux excellentes électroniques Ypsilon qui nous ont le plus marqué cette année.

Je suis repassé plusieurs fois sur le stand alors que ce n'est vraiment pas mon habitude. Il n'y a pas grand chose à redire, car c'était proche de la perfection, très grande scène sonore, large et profonde, avec un son très résolu, doux et timbré. J'ai adoré, et c'est sans doute ce que j'ai écouté de mieux depuis quatre ans à Munich, tant sur la partie digitale que sur la partie analogique.

 

Le prix de l'ensemble n'est pas vraiment démocratique, mais cela donne une idée de ce qu'on peut atteindre en terme de réalisme sans limite de budget.

Une très belle démonstration qui avait déjà été saluée précédemment durant de précédentes éditions du CES ! Pourtant l'apparence de ces enceintes n'impressionne pas particulièrement. On se demande même comment de si petites enceintes arrivent à recréer une telle image... C'est pourtant un produit plutôt technique, construit sur une base de verre anti résonance (Super Silent Glass - SSG) et sur une mise en phase assez particulière puisque basée sur un environnement réverbérant et non amorti...

Ces enceintes sont livrées avec un module d'amplification pour les deux HP de grave d'une puissance respectable de 800 W en classe D, embarquant également un DSP.

 

 

 

 

 

En seconde position, nous placerons les enceintes Living Voice Vox Olympian avec les électroniques Kondo.

Même si la salle était plutôt petite pour accueillir le flagship de Living Voice, l'holographie, la dynamique et la fluidité étaient impressionnantes. Une très belle écoute, certes un peu plus fatigante que celle proposée par Perfect 8 Technologies mais très agréable quand même...

 

Dans le domaine du haut rendement, ces Vox Olympian sont ce que je connais de meilleur et plus convainquant. A mes oreilles ont est bien loin du rendu d'une grosse Trio G2 AvantGarde et ses bass horns, mais le prix est aussi à l'avenant...

 

Les blocs Kagura 211 se sont presque révélés trop puissants dans une salle de taille moyenne comme celle de cette année. Mais la transparence, la fluidité et le tempo insuflé par ces blocs sont presques magiques. Un grand classique hors de prix mais une référence intemporelle que ces électroniques Kondo !  

 

 

Thierry Nkaoua :

 

TAD

 

 

C'est avec une certaine appréhension que je suis entré dans la salle de TAD. Avec mon récent achat d'enceintes TAD Evolution One, allais-je passer à la troisième phase de la névrose audiophile, en doutant de mon acquisition, de mon choix et de mes goûts, en les écoutant en dehors de chez moi?

 

Ouf!

Le son que j'aime est là, neutre, solide et plein, l'image est belle, et l'ensemble du setup a été bien pensé, jusqu'au positionnement "en angle de pièce" des enceintes.

 

Les enceintes bibliothèques TAD Compact Evolution One s'avèrent être dans la droite ligne des colonnes Evolution One autant en terme d'esthètique sonore que de pertinence des timbres et de l'image.

 

Les électroniques Audio Alchemy, DAC/Pré/Ampli, pour quelques milliers d'euros l'ensemble (peu courant à Munich et en général), s'avèrent à la fois précises et musicales.

 

 

Audio Alchemy

 

 

Un coup de coeur, avec les enceintes BMC PureVox, belle présence, look sortant des habituelles boites à chaussures, et design intéressant.

 

La conception est quasi bi-polaire, avec les mêmes drivers en face arrière, inclinés à 45°. Avec un tarif "raisonnable" autour de 6000€, c'est une paire d'enceintesqui semble bien sous tous rapports.

 

 

Joël Chevassus :

 

 

Les Suisses Stenheim, CH Precision et Audio Consulting avaient employé les grands moyens pour offrir une très bonne prestation, en dépit d'un niveau SPL parfois un peu trop élevé.

 

Le facteur d'enceintes en a profité pour présenter son système et nouveau haut de gamme "Reference Statement". Une très grande écoute panoramique, avec des qualités dynamiques remarquables, et sans détimbrage sensible, même à fort niveau avec une focalisation quasi chirurgicale.

 

Du côté de chez Audio Consulting, le préampli phono Meteor Silver Rock et la platine maison R-evolution Minima ont donné la touche de douceur analogique venant compléter un très bel ensemble.

 

Le système Reference Statement se compose de deux colonnes full range en configuration d'Appolito et de deux caissons amplifiés embarquant chacun 6 haut-parleurs ainsi que 3 amplis monophoniques de 1200 W !

Les 4 tours d'aluminium comportent pas moins de 24 compartiments séparés, 20 woofers de 13 pouces, 4 médiums de 6,5 pouces, 2 tweeters à dôme ainsi que 2 super-tweeters à ruban.

L'intégration de ces enceintes est facilitée par un filtrage actif du grave et des subwoofers.

 

 

Stenheim Reference Statement
Audio Consulting R-evolution Minima

 

La maison Devialet semble devenir chaque année un acteur incontournable de la grande scène mondiale de la hifi et attire autour de ses trois stands un nombre croissant de personnes.

 

L'enceinte Phantom était bien évidemment la star du salon avec un concentré de technologie 100% made in France dans une gamme de prix contenus en dessous de la barre psychologique des 2.000 euros.

 

Les puristes et les aficionados de matériel haut de gamme pourront trouver à y redire mais pour le prix proposé, les prestations sont bien là, voire carrément au delà de ce qu'on pourrait attendre de produits si exubérants.

 

Dans un autre registre, la multi-amplification des belles B&W Nautilus par une batterie de D400 a permis de mettre en exergue les qualités dynamiques et de transparence des amplis français. On pourrait espérer un peu plus de chaleur à associer aux Nautilus mais la salle de Devialet n'est pas facile et je n'ai jamais assisté à une démonstration tout à fait convaincante dans ce local du MOC.

 

Il faut bien reconnaître que les développements, la miniaturisation, la versatilité mis en œuvre par Devialet impressionnent. Reste à espérer pour la société parisienne que le marché réponde massivement et favorablement à une certaine démocratisation de l'audio haut de gamme. On croise les doigts...

 

 

Devialet Phantom
Devialet D400 - B&W Nautilus

 

La réponse à l'offensive Devialet viendra... de France !

Le constructeur Micromega sort ses griffes et devarit proposer au public d'ici la fin de l'année son nouvel intégré haut de gamme numérique : le M.One.

 

Les deux modèles M.One 100 et M.One 150 offriront ainsi, en plus d'un design novateur, tous les systèmes de connection moderne : Airplay, Bluetooth aptX, LAN-Network 24bit/384 kHz asynchrone, SPDIF Coax-Opto-AES 24bit/768 kHz, USB asynchrone passant le DXD, DSD, DOP…, Phono MM/MC, Entrées analogiques symétriques et asymétriques, DSP avec correction automatique de pièce (M.A.R.S) le tout dans un module extraordinairement compact et dont le coffret est taillé dans la masse d’un seul bloc d’aluminium.

 

Le prix devrait être aussi sensiblement inférieur aux modèles proposés par Devialet. Nous souhaitons bon vent à ce nouveau challenger en attendant de le tester chez nous...

 

 

 

Les moniteurs EnigmAcoustics Mythology M1 sont de conception hybride, associant un cabinet bass-reflex deux voies à un super tweeter électrostatique.

 

La taille et la disparité dans le choix des HP incitent à la méfiance mais le résultat est pourtant là : des basses étonnantes pour un HP grave-médium de 16 cm et une grande finesse dans les aigus.

Cela donne une écoute très fluide et agréable, peut être un peu fatigante à la longue mais nous ne sommes pas restés assez longtemps pour être catégorique à ce propos.

 

Force est de constater que les moyens employés étaient relativement modeste en leur associant un ampli intégré NAD M2 et une source Auralic.

Un banc d'essai à venir très bientôt sur Audiophile Magazine...

 

 

Mythology M1

A la une...

A suivre...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE