Réseaux informatiques &                    alimentations linéaires - Episode 2                            3/3

   

   

 

 

En passant du DAC / streamer Audiomat Maestro 3 Ref au Lumin X1, les qualités de l’alimentation SR4 se sont confirmées.
Elle sied d’ailleurs encore davantage à la personnalité de l’étage de conversion ESS Sabre utilisé par le lecteur réseau porte étendard de la gamme Lumin. En effet, celui-ci sonne un peu plus sombre que le DAC français et le surcroît d’aération procuré par la SR4 lui va comme un gant.


Cela m’a également permis de tester les deux alimentations fournies par Paul Hynes en dédiant la SR4-12 au switch Aqvox SE qui nécessite une tension assez basse (5V) et en utilisant la SR4-19 sur le FMC TP-Link directement connecté à l’entrée optique réseau du X1.
Autant dire que cette combinaison propulse le X1 encore un peu plus loin en termes de performance.
Dans cette configuration, deux SR4 font clairement mieux qu’une seule, soit-elle positionnée en amont du switch Aqvox ou du convertisseur Ethernet vers fibre optique TP-Link.


Cela fait augmenter l’addition déjà élevée du Lumin X1 mais pas non plus dans des proportions si déraisonnables, puisque le X1 sonne alors comme un futur X2 ou X3 dont la conception n’est même pas encore initiée...


Comment se traduit alors cette amélioration du point de vue du strict ressenti d’écoute ?
Sur l’excellent album de Denis Matsuev et du Mariinsky consacré aux concerti pour piano de Rachmaninov (Rach 1) et de Shchedrin (second concerto), on distingue légèrement plus d’harmoniques et de précision (ou bien encore de nuances) dans les attaques du pianiste russe, ainsi que de façon plus générale dans son phrasé.


Les tutti assez violents du concerto de Shchedrin gagnent également en clarté : on distingue mieux chaque pupitre en ce sens que les vents par exemple paraissent plus variés et ne forment plus cet aplat organique très sombre et mat. 
L’association de la SR4 avec le switch Aqvox SE fonctionne particulièrement bien.
Et le Lumin X1 gagne encore en dynamique avec une faculté à articuler bien meilleure qu’avec un switch et une alimentation à découpage basiques.

 

 

 

L’équilibre de l’ensemble Aqvox SE / Paul Hynes s’avère un très bon compromis.

Si le SmartHub coréen donne un peu plus de présence et de filé dans les aigus, cette association germano-britannique donne aussi plus de niveau, comme si le Waversa avait une faculté à adoucir ou atténuer certaines fréquences. Les différences restent assez manifestes à ce niveau de budget.

 

Testons à présent l’apport de la SR4 sur mon routeur internet : celui-ci étant aujourd’hui alimenté par une alimentation chinoise GZLOZONE comme décrit dans le précédent épisode.
L’avantage de la SR4 est de pouvoir débiter un peu plus de courant que d’autres alimentations linéaires audiophiles comme l’Uptone Audio LPS 1.2, et donc de pouvoir s’associer à un panel un peu plus large d’appareils.

On se retrouve curieusement avec la SR4-19 dans le même univers sonore que lorsque je l’avais associée au switch de Clones Audio : un résultat trop dégraissé, avec un manque dans le grave.
L’alimentation GZLOZONE fait part d’un bien meilleur équilibre. Cela confirme en tout cas que ces alimentations linéaires externes ne sont clairement pas universelles et que le choix de l’association avec les maillons informatiques de votre système audio est déterminant !

 

 

 

En repassant sur le switch Aqvox connecté à sa propre alimentation, l’écart ne paraît pas si énorme. Néanmoins, il y a moins de profondeur, d’informations d’ambiance qu’avec la SR4-12 de Paul Hynes.

 

Les indéniables qualités d’un enregistrement de Channel Classics comme celui de la septième de Mahler par Ivan Fischer ressortent avec davantage d’acuité lorsque je bascule sur l’alimentation Paul Hynes. On obtient en DSD une image beaucoup plus tridimensionnelle qu’avec l’alimentation d’origine, plus de finesse également.

 

On retiendra donc de l’alimentation SR4 qu’elle s’accorde particulièrement bien aux switchs Netgear GS105, ainsi qu’à l’Aqvox SE.
Ce dernier constitue un excellent choix si on souhaite pousser son système dématérialisé dans ses derniers retranchements !

 

 

A suivre...

 

 

Joël Chevassus - Juillet 2019

 

 

 

 

 <  Page précédente                Page suivante >

 

 

A la une...

A suivre...

Kuro cables

Lumin Amp

Réseaux informatiques et alimentations linéaires - Episode II

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE