Gold Note IS-1000  (1/6)

      

 

 

Après avoir testé le lecteur réseau DS-1000, Tommaso Dolfi, Directeur Marketing de Gold Note, m'a demandé si je pouvais être intéressé par un essai de leur nouvel amplificateur tout en un, l' "IS-1000".

Etant donné que ma précédente collaboration avec le fabricant italien s'était vraiment bien passée (ce qui est important lorsque vous entreprenez un banc d'essai d'un lecteur réseau puisqu'il s'agit rarement d'appareils complètement plug & play malgré ce que peuvent prétendre les fabricants - il faut toujours configurer la partie réseau, déclarer la ou les sources dématérialisée(s), ainsi que le point de contrôle), je n'avais donc aucune raison de refuser.

 

En fait, bien souvent les concepteurs de ces lecteurs audio haut de gamme sont complètement hermétiques aux problèmes ou potentielles améliorations qu'on peut leur soumettre, à croire qu'ils sont convaincus de la supériorité de leurs produits, ou qu'ils pensent tout simplement que les clients et autres testeurs ne sont pas suffisamment qualifiés pour exprimer un jugement valide concernant leurs réalisations.

Les problèmes d'ergonomie ou de connectivité avec les réseaux domestiques échappent d'ailleurs fréquemment à leurs préoccupations, trop souvent exclusivement centrées sur la partie audio.

 

Je considère ce type d'attitude comme totalement contre-productive, puisqu'une des principales motivations qui poussent les amateurs de hifi à délaisser leur platine CD pour la dématérialisation est bien évidemment l'ergonomie, et pas seulement le gain en termes de qualité audio.

C'est aussi pourquoi certaines jeunes sociétés comme Lumin ou Aurender ont réussi à damer le pion à des acteurs pourtant installés de longue date grâce à leur faculté d'innovation et d'amélioration continue de leurs firmwares et navigateurs. Il est quasiment impossible aujourd'hui de rester prisonnier de son design original dans un secteur high-tech qui évolue si rapidement.

Et si les problèmes de maintenance et de SAV sont basiques pour un lecteur CD (il marche ou ne marche pas), les lecteurs réseau obligent de délivrer une réelle assistance et de perfectionner les réglages afin que l'interface soit la plus simple pour l'utilisateur final. Sans une démarche qualitative et de mise à jour continue, les constructeurs traditionnels risquent bien de rester dans une sorte de zone grise, où le produit fonctionnera ou ne fonctionnera pas en fonction des aptitudes du client à maîtriser les réglages de son réseau informatique domestique et la déclaration des différents maillons qui le composent...

 

C'est en ce sens que ma précédente expérience du Gold Note DS-1000 s'était avérée très positive, car l'équipe de Gold Note a toujours été très compréhensive et a su tenir compte des quelques suggestions et recommandations que j'avais pu leur communiquer à l'époque.

 

 

 

 

Aujourd'hui, Gold Note propose un appareil tout en un, développant une puissance de 125 W sous 8Ω (250 W sous 4Ω).

Il s'est écoulé un certain laps de temps avant que nous puissions concrétiser cette seconde collaboration et je suppose que les ingénieurs de Gold Note ont pris le temps nécessaire au perfectionnement de leur appareil.

 

J'ai finalement reçu l'appareil en avril et j'ai eu le plaisir de constater que les suggestion que j'avais faites lors de mon premier banc d'essai avaient été prises en compte dans la conception de l'IS-1000.

 

Ainsi, lorsque j'ai mis le Gold Note IS-1000 sous tension, j'ai été agréablement surpris par la refonte de l'écran d'affichage du DS-1000 : toutes les informations utiles apparaissent clairement et l'affichage du volume est tellement gros qu'il reste parfaitement lisible à 5 mètres en dépit de ma légère myopie.

 

L'ergonomie du sélecteur rotatif à droite de l'écran est parfaite, permettant d'accéder à tous les réglages présents sur l'afficheur quasi instantanément. Il suffit de faire tourner le potard sur le réglage qu'on souhaite changer, d'exercer une légère pression et de refaire tourner le sélecteur pour faire défiler les différents choix possibles, puis de presser à nouveau pour valider le choix retenu. Pas de menu déroulant ou en cascade. Tout est directement accessible depuis l'écran principal. Difficile de faire plus simple...

 

 

 

 

Gold Note déclare d'ailleurs que les critères du cahier des charges pour la conception du tout en un IS-1000 ont été les suivants :

 

- Délivrer une qualité de son de haut niveau, comparable à celle des meilleurs éléments séparés de la marque,

- Etre totalement connecté afin de bénéficier des possibilités de streaming en HD qui tendent à se généraliser de nos jours,

- Offrir une grande polyvalence afin de pouvoir alimenter une large gamme de haut-parleurs, allant des grosses enceintes full range aux petits moniteurs, quel que soit leur rendement.

- Etre complètement versatile afin de pouvoir accueillir n'importe quelle source digitale ou analogique ainsi que de pouvoir alimenter une grande variété d'appareils (DAC, préamplis, amplificateurs de puissance, subwoofers...).

- Offrir la plus grande facilité d'utilisation.

 

Autant dire que Gold Note a placé la barre très haut en recherchant en quelques sortes une quasi quadrature du cercle... Et je dois reconnaître que le résultat final semble bien respecter cet ambitieux cahier des charges.

 

L'IS-1000 a en effet hérité de la technologie développée pour la conception du haut de gamme du constructeur transalpin. Ainsi, il bénéficie d'un réglage de facteur d'amortissement présent dans l'amplificateur de puissance PA-1175 et de la fonction "boost" du préamplificateur P-1000 qui permet d'envoyer davantage de courant aux enceintes à basse impédance.

 

Le réglage du facteur d'amortissement permet de sélectionner une valeur haute de 250 ou basse de 25, afin d'obtenir une polyvalence maximale vis-à-vis des enceintes utilisées, l'appareil se comportant soit comme un traditionnel amplificateur à transistor, soit davantage comme un amplificateur à tube avec une très faible boucle de contre-réaction.

 

Le réglage de "boost" fonctionne sur trois positions : 1, 2 et OFF. Les positions 1 et 2 procurent davantage d'énergie dans les basses fréquences tandis que la position OFF contourne et désactive ce dispositif.

 

 

 

 

 

Page suivante >

A la une...

A suivre...

The Linear Solutions

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE