Coincident Speaker Technology Statement Cables  (3 / 3)

      

 

Les câbles haut-parleur sont dans la même veine. J'ai apprécié le fait qu'ils puissent délivrer suffisamment de courant pour bouger de grosses enceintes en évitant néanmoins de perdre en finesse.

 

C'est un peu la quadrature du cercle : être précis, apporter la quantité d'aération et de richesse harmonique qui fait toute la subtilité de la musique, et pouvoir également donner suffisamment d'énergie pour maîtriser les passages orchestraux les plus violents.

Souvent il y a quelque chose qui n'est pas totalement au rendez-vous lorsqu'on essaie un câble. Par exemple, les High Fidelity CT1-E ne permettent pas d'avoir la dynamique voulue pour tout passer à volume réaliste sur une grosse enceinte.

 

Nombre de câbles en cuivre OCC pourtant très chers donnent bien souvent de bons résultats mais au prix d'un côté un peu systématique sur les timbres ou d'un manque d'énergie. Certains câbles nord-américains délivrent énormément d'énergie mais manquent complètement de raffinement et d'aération...

 

Les CST Statement évitent tous ces écueils. Même sur les Thiel TT1, ils arrivent à passer sans broncher le second mouvement de la 10ème symphonie de Shostakovich à volume élevé. A volume très soutenu, l'allegro est pourtant une tâche ardue et la moindre défaillance du système amène rapidement la sanction. Avec les CST Statement, l'impression est à la fois celle d'une grande clarté (ou lisibilité) et d'un parfait contrôle des transducteurs.

 

 

 

Ils arrivent tout aussi bien à faire ressortir la subtilité et l'éloquence des chanteurs du Bach Collegium Japan dans le dernier opus du maestro Suzuki et sa cantate des paysans.

On apprécie le juste équilibre entre rendu organique de l'ensemble du chef japonais, et aération des voix et des instruments, ceci dans un cadre tridimensionnel crédible.

 

 

 

 

 

Conclusion :

 

Bref, ces câbles sont un modèle d'équilibre et de performance. J'ai mis beaucoup de temps avant de trouver un câble HP à la hauteur des capacités de mes Vivid Audio G1.

Comme je l'ai dit précédemment, à chaque fois, il manquait quelque chose pour que le grande transparence ainsi que la formidable énergie de ces enceintes soient pleinement exploitées.

 

Et cette fois-ci, je pense sincèrement avoir fait mouche, dans un budget restant encore raisonnable parmi un ensemble de propositions tarifaires parfois complètement folles. Ils vont donc rester chez moi, étant encore plus convaincu de mon choix que je l'étais vis-à-vis des High Fidelity Cables CT1-E, lorsque j'avais encore mes anciennes Vivid Audio K1.

Car les CST Statement me semblent aller encore un peu plus loin, avec en tout cas un grave bien mieux tenu, tout en offrant une plus grande polyvalence que mes anciens câbles américains (devenus clairement un peu juste en puissance pour les G1).

 

J'étais plus dubitatif dans mon approche vis-à-vis des câbles de modulation, étant très satisfait de l'équilibre obtenu avec mes cordons actuels. Mais là encore, les CST Statement ont placé la barre très haut, me démontrant finalement que mes câbles étaient moins neutres que je croyais.

 

C'est donc un grand frisson hivernal qui ma fait chavirer durant ces derniers jours de 2016. Toutes mes félicitations à Israel Blume qui continue à nous proposer des produits extrêmement convaincants !

 

 

Joël Chevassus - Décembre 2016

 

 

 

 

Matériel utilisé pour le banc d'essai :

 

Sources : Esoteric K-03, Lumin S1, Lumin U1, Audiomat Maestro 3 Référence, Gold Note DS 1000, Apple Imac Yosemite Osx / JRiver Media Center 21,Trends UD-10.1, MacBook Yosemite OSx.

Amplis / Préamplis : SPL Volume2, Coïncident Technology Statement Line Preamplifier, 2 Luxman M800a (bridgés), Lumin M1, Trends TA-10.2, Red Dragon S500 x 2.

Enceintes:  Thiel TT1, Vivid Audio G1, Elipson Planet L.

Cables: Esprit Lumina USB, Esprit Lumina S/pdif, Esprit Eterna USB, Skywire 2020 digital, Naturelle Audio Live 8 MK2, Grimm Audio TPM, Cables Phi Audio, CST Statement HP + modulation.

Cordons d'alimentation:  barrette secteur LH Audio, cordons DIY + Phi Audio.

 

Prix du matériel testé: 3.600 $ (câbles enceintes CST Statement bi-câblage 3 mètres), 890 $ (modulation XLR 1,5 mètres).

 

 

Site du fabricant : http://www.coincidentspeaker.com/

 
 

 

                     

A la une...

A suivre...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE