Coincident Speaker Technology Statement Cables  (2 / 3)

      

 

Le câble de modulation CST Statement est également fabriqué à partir de cuivre pur OCC avec traitement spécifique avec une structure et un agencement finalement assez similaire à celui déjà évoqué pour les câbles HP de la même série.

 

Les connecteurs sont amagnétiques et sont conçus pour obtenir une inductance minimale. Les contacts de chaque connecteur de la série Statement sont fabriqués en cuivre ultra pur ou dans un alliage de cuivre normalisé et choisi pour être le mieux adapté à son application particulière. Lorsque Coincident Speaker Technology utilise du placage d'or, on l'applique directement, sans substrat de nickel, avec une épaisseur permettant d'éviter le ternissement du connecteur sans pour autant affecter la qualité sonore. Pour assurer une inductance minimale, Israel Blume enlève méthodiquement tous les matériaux conducteurs qui ne sont pas absolument nécessaires pour assurer la transmission du signal (et donc potentiellement néfastes).

 

Les connecteurs spéciaux XLR de la série Statement sont usinés sur cahier des charges et moulés sous pression avec des broches mâles et des prises femelles en cuivre tellure ou en cuivre béryllium pour assurer les meilleurs taux de conductivité.

 

L'isolation de la gaine interne en polymère fluoré contient un mélange d'air et d'azote. La gaine isolante externe est tressée en polyester de haute densité et très résistant. Il en résulte des caractéristiques diélectriques excellentes avec un aspect général qui rappelle celui de la fibre de carbone.

 

Israel Blume déclare d'ailleurs que l'isolation et la structure de noyau ainsi formée ont une constante diélectrique efficace inférieure à celle de tout autre type ou combinaison de matériaux disponibles dans le commerce. Difficile de vérifier ce type d'affirmation mais cela donne néanmoins une idée des ambitions de Coincident Speaker Technology lors de la mise au point de cette dernière série de câbles...

 

Il m'est d'(ailleurs difficile d'entrer davantage dans les détails de fabrication de câbles sans révéler les secrets de fabrication du fabricant, et l'essentiel reste bien évidement de savoir ce que ces câbles donnent à l'écoute.

 

 

 

Le premier constat est sans doute la très grande neutralité de ces câbles.

On a toujours tendance à distinguer une direction, une orientation vers laquelle tend un câble, qu'il s'agisse de cordons de modulations ou haut-parleurs. Les câbles, après tout, c'est un peu de la cuisine, c'est la sauce qui va lier les différents ingrédients en apportant une cohérence et une saveur particulière.

 

Mais dans le cas de cette série Statement, je serais bien embêté de vous donner une indication précise en la matière. Les références que j'ai dans l'oreille ne sont pourtant pas ultra-colorées, et je n'ai jamais utilisé des câbles Cardas à titre personnel, plus utilisé depuis très longtemps des câbles HMS, ni cette armada de câbles nord-américains qui apportent en effet « bass boost » dans le bas médium assez systématique...

 

Face à des High Fidelity Cables CT1-E pour les câbles d'enceintes, ou des Grimm TPM pour la modulation, les Coincident semblent pourtant encore plus linéaires.

 

Ces câbles offrent un résultat extrêmement solide d'un bout à l'autre de la bande passante et je ne saurais dire s'il sont meilleurs dans les aigus, le médium ou le grave. Voilà, c'est bien le problème des câbles auxquels on n'a rien à reprocher : arriver à coucher des phrases sur une page pour dire quoi ? Juste qu'ils passent inaperçus ?

 

En fait, ce n'est pas vraiment ça non plus. Leur présence se remarque car elle met en lumière les propres forces et faiblesses de votre système, avec juste un peu plus d'acuité que tous les autres câbles que j'avais pu essayer auparavant. Ce ne sont effectivement pas des câbles complaisants. Une petite erreur d'association de câble secteur sur le DAC Audiomat Maestro 3 Référence et la sanction a été immédiate...

 

 

 

Mais quand tout est en place, ça s'entend également. Pas de compensation, pas de caractéristiques qui en feraient des divas capricieuses. La série Statement d'Israel Blume fait son job, rien que son job. Après, il y a l'art et la manière.

 

On retrouve à peu près le même faisceau de qualités en modulation qu'en câble haut parleur. Tout d'abord, un silence de fonctionnement avec ce fameux fond noir qui permet de mettre en exergue les micro-informations et la profondeur de champ sans avoir recours à une quelconque brillance artificielle dans le haut du spectre.

 

Il y a ensuite cette tenue des basses fréquences assez exceptionnelle qui permet d'aller très loin sur de grosses enceintes full range comme les Vivid Audio G1, ou de donner un grave charpenté sans être pour autant exagéré sur des enceintes plus limitées dans ce registre comme les nouvelles Thiel TT1.

 

Et puis ensuite, il y a cette diversité de timbres sans tomber dans le piège de la gonflette systématique des moyennes fréquences.

Enfin, il y a la dynamique et la précision sur les transitoires sans que l'écoute en devienne fatigante à la longue...

 

Tout ça fait de ces deux paires de câbles testées sur mon système un vrai point de référence. La paire de câbles XLR CST Statement fait presque paraître mes Grimm TPM comme simplificateurs et un peu trop systématiques dans leur façon de construire la scène sonore, particulièrement en retrait comparée aux Statement qui donnent davantage de sensation de profondeur mais en vous rapprochant des interprètes.

 

Côté précision des timbres, le câble de modulation CST Statement fait également mieux avec une palette tonale plus riche et diversifiée que le Grimm, sans pour autant embellir la réalité à l'instar d'un Cardas ou même, dans une moindre mesure d'un High Fidelity Cables.

La stabilité et la précision de l'image sonore sont également comparables à ce qui se fait de mieux, à l'instar du haut de gamme JPS Labs mais en moins sombre.

En fait, les CST Statement vous donnent l'impression d'être à chaque fois pile là où il faut, sans en enlever ni en rajouter, et c'est bien ce qui complique l'exercice consistant à décrire ce qu'ils font...

 

 

 

 

 

 

 

< Page précédente               Page suivante >

A la une...

A suivre...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE