Coincident Speaker Technology Statement Cables  (1 / 3)

      

 

Coincident Speaker Technology est reconnu pour son rapport qualité prix assez inhabituel. Certes, la vente en direct explique sans doute une partie de la compétitivité de la production de Monsieur Israel Blume, mais les produits Coïncident Speaker Technology (CST) sont loin d'être fabriqués au rabais ou à l'économie, et sont, au contraire, conçus en utilisant des composants de qualités, dans un souci premier d'offrir le maximum de transparence et de naturel possible. Vous conviendrez que c'est plutôt un bon point de départ lorsqu'on vise la très haute fidélité...

 

L'entreprise canadienne a également le mérite d'avoir une production assez diversifiée entre enceintes et électroniques à tubes. Israel Blume propose ainsi un catalogue de produits qui s'étoffe petit à petit, avec des références qui s'inscrivent par ailleurs dans la durée.

C'est le cas de mon préamplificateur personnel (Coincident Statement Line Stage) qui reste chez moi un maillon central depuis de nombreuses années, sans que bon nombre de préamplificateurs passés entre mes mains aient réussi à le remettre en cause, et ce en dépit d'un prix relativement modeste dans le segment du high-end.

 

Israel Blume étant un constructeur très polyvalent, à l'instar d'un Touraj Moghaddam (CEO de Vertere et ex patron de Roksan), il restait à tester ses câbles, et pour éviter de tergiverser ou de supputer sur le potentiel de sa production, je me suis directement concentré sur sa nouvelle référence très haut de gamme : la série Statement !

 

 

Israel Blume

J'ai obtenu pour cet essai une paire de câbles HP de 3 mètres en version bi-câblage ainsi qu'une paire de câbles de modulation symétriques d'une longueur de 1,5 mètre. Israel Blume propose également des cordons secteurs dans la série Statement mais le côté très peu universel des câbles d'alimentation ne m'a pas incité à tester ni à formuler un avis sur l'apport de ce type d'accessoire.

Je me suis donc concentré sur les basiques, câbles de modulation et câbles HP, dans une gamme de budget assez élevée chez un constructeur habituellement très attentif au rapport qualité prix. Voilà en quels termes a débuté cette expérience...

 

Faisons également, avant d'entrer dans le cœur du sujet, un rapide tour d'horizon du catalogue des câbles Coïncident Technology et des développements réalisés par Israel Blume au cours des dernières années.

 

 

Celles-ci ont été consacrées en partie à développer de nouvelles gammes de câbles. Et cela a si bien fonctionné qu'Israel Blume déclare aujourd'hui faire autant de chiffre d'affaires sur sa gamme de câbles que sur la vente d'enceintes, pourtant assez réputées outre atlantique.

 

La démarche de Coincident Speaker Technology a été assez simple : Israel Blume a récolté un vaste échantillon des meilleurs câbles du marché (modulation et HP) afin de se constituer un panel de référence, et a ensuite travaillé jusqu'à pouvoir proposer des câbles ayant des performances égales ou supérieures pour une fraction du prix demandé par ses compétiteurs.

 

Autant dire que cette démarche force la sympathie lorsqu'on constate l'envolée des prix chez de nombreux fabricants. Il faut néanmoins garder à l'esprit que le système de vente directe fausse un tant soit peu le jeu du comparatif de prix. Mais cette philosophie de garder des prix relativement accessibles fait en quelques sortes partie intégrante de l'ADN de Coincident Speaker Technology.

 

La première série de câbles CST (Coincident Speaker Technology) a été lancée en 2000, et avec le succès grandissant, une gamme complète de câbles a été développée jusqu'à la très discrète sortie de la ligne Statement.

L'offre d'Israel Blume regroupe ainsi 3 niveaux de gamme : l'entrée de gamme "CST.5", la série "Extreme", et la série "Statement".

 

Le panel de câbles de la série Statement est assez complet puisqu'il comporte des câbles de modulation disponibles aussi bien en version RCA (ST - 1) que XLR (ST - 2), des câbles HP (ST - 5) disponibles en version simple ou bi-câblage, des jumpers (ST - 5/JS), un câble numérique (ST - 4) disponible en connectiques AES-EBU et SPDIF (RCA ou BNC), un câble secteur (ST - 10) et un câble phono (ST - PH-1).  

 

 

 

Les câbles d'enceintes sont, à l'instar des câbles de modulation de la même gamme, réalisés à partir de conducteurs de cuivre PC-OCC ultra-purs (Pure Copper by Ohno Continuous Casting, c'est-à-dire un fil de cuivre pur monocristalin) de 0,57 mm de diamètre.

Le procédé spécifique d'extrusion à haute température permet d'obtenir en effet une qualité de cuivre ne présentant pratiquement pas de barrière transversale aux cristaux, pouvant freiner le passage du signal. Le niveau de pureté est par ailleurs trop élevé pour être mesuré avec précision par les laboratoires américains (dixit Mr Blume himself, et que diable entasser les 9 après la virgule...).

 

Les conducteurs sont isolés via une gaine téflon de très fine épaisseur (environ 0,076 mm) et agencés selon la géométrie propriétaire de Coincident Technology baptisée "WaveLink" basée sur un assemblage de type Litz et placés dans une structure concentrique diélectrique à éléments multiples organisée en quatre conducteurs principaux, eux mêmes placées autour d'un axe central à inductance minimale. Un tresse extérieure vient constituer une énième protection.

 

La connectique est proposée en standard en fourches (6 ou 8,5 mm) cuivre avec placage or 24 carats et traitement cryogénique. Une option bananes est également disponible en finition premium Deltron.

 

 

 

 

 

Page suivante >

A la une...

A suivre...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUDIOPHILE MAGAZINE